Le baiser du mammouth

baiserdumammouthLe baiser du mammouth, c’est une histoire d’amour, mais alors, une grande, grande histoire d’amour. Arthur et Fiona sont amoureux, même si Fiona n’est pas vraiment au courant. Même si Arthur a 9 ans et Fiona 15…

Arthur est vraiment très très amoureux, et quand son secret est percé au grand jour, il décide de passer à l’action. Si la différence d’âge est un problème, qu’à cela ne tienne, il trouvera une solution pour la réduire.

Ce roman est tendre et drôle, Arthur est incroyablement intelligent et déterminé.

A partir de 8 ans.

Le baiser du mammouth, Antoine Dole, actes sud junior, 2015, 6€90

Publicités

Tas de riz tas de rats

tasderistasderats

Tas de riz, tas de rats.

Tas de riz tentant, tas de rats tentés.

Tas de riz tentant tenta tas de rats tentés.

Tas de rats tentés tâta tas de riz tentant.

Les petits adorent les très grands livres. Les petits sont très intéressés par le noir et blanc. Les petits se bidonnent quand vous leur débitez une petite comptine en parlant très vite.

Cet album fait partie d’une série qui comporte un titre sur le théorème de Pythagore, un sur la tirade du Nez, et un dernier, plus consensuel peut être, sur la comptine du Cerf. Ils sont géants : un petit de un an par exemple se tenant assis sera complètement caché derrière ce livre.

C’est une idée simple et originale, qui ravira ceux qui connaissent déjà cette comptine, et séduira ceux qui ne la connaissaient pas encore.

Tas de riz, tas de rats, Thierry Dedieu, Seuil, 2015, 14€50

Nous les menteurs

nouslesmenteursJ’ai eu la chance de lire en avant première un roman à paraître dans les mois qui viennent. Le titre sera « Nous les menteurs ». Les menteurs, ce sont des cousins et cousines, dignes héritiers d’une famille très très riche. Ils se retrouvent tous les étés sur leur île privée. On les sent très loin du monde réel, et cette famille est vraiment agaçante.

L’héroïne a 17 ans, et elle revient sur les évènements de l’été de ses 15 ans, celui où tout a basculé…

Ce livre m’a fait l’effet d’une innocente vague qui enfle, qui enfle, jusqu’à se transformer en véritable tsunami qui dévaste tout sur son passage. On m’avait prévenue que je serai surprise par la fin alors j’avais échafaudé des plans à n’en plus finir, mais j’étais très loin de la réalité.

Tout ce qui se passe dans ce livre pourrait être juste lu au premier degré, mais en réalité rien n’est innocent, rien n’est facile, et le vrai sujet du livre est bien plus profond.

Vous, les menteurs, vous m’avez bien eue.

A partir de 14 ans.

Nous les menteurs, E. Lockhart, Gallimard jeunesse, 2015 (à paraître)

Saga

sagaSaga c’est… comment dire ? Comme un comics, mais sans super-pouvoir ni super-héros. Comme une belle histoire d’amour mais sans mièvrerie. Comme un scénario plein d’action mais sans violence (du moins, Marko est non-violent).

Difficile de décrire cette série (il y a 4 tomes pour le moment), parce qu’elle est juste truffée de bonnes idées à chaque page, tout sonne juste, tout est parfait. Les auteurs n’ont pas inventé des personnages attachants, ils les ont véritablement rencontrés. Le dessin leur donne vie en laissant transparaître leur âme…

Quant au scénario, vous suivez la fuite de deux héros issus de deux planètes en guerre depuis si longtemps qu’on pourrait dire toujours, de deux peuples qui se vouent une telle haine qu’il semble impensable que quoi que ce soit puisse les réunir. Et pourtant, ils sont amoureux ; et pourtant, ils ont eu un bébé. Cette petite fille a le mérite de mettre tout le monde d’accord sur le fait qu’elle ne devrait pas être née, et ses parents se retrouvent poursuivis par des chasseurs des deux camps.

Cette série est une révélation, un régal.

Saga, Fiona Staples et Brian K. Vaughan, Urban indies, 15€ par tome (1 au 4 sortis à ce jour)