RUST

rust-black-listL’histoire de R.U.S.T. se passe en 2100, 25 ans après que la Terre se soit fait attaquer par des monstres géants appelés S-Cats, et qui ont battu les humains à plate couture. Pour leur faire face, des méchas ont été créés, pilotés par des humains qui doivent présenter une compatibilité génétique quasi parfaite avec ces robots.

Le hic, c’est que le dernier pilote capable de cette prouesse vient de mourir, alors que faire ?  C’est ici que la « Black list » entre en jeu : certains psychopathes ont été maintenus en vie car ils possèdent cette fameuse compatibilité génétique. En gros, voici le deal : vous rêvez de tuer vos semblables à tour de bras ? nous vous proposons de piloter l’arme la plus puissante jamais créée par l’Homme, pourriez-vous s’il vous plait nous protéger ?

Bien sûr ce scénario fait beaucoup penser à Evangelion, il en est en quelque sorte l’un des dignes héritiers. Luca Blengino arrive à créer une ambiance inquiétante et drôle à la fois, et surtout, grâce au dessin et aux couleurs de Nesskain, complètement barré.

Nesskain dessine les déflagrations lors des combats, met le son en couleur d’une manière percutante, enchevêtre les aspects organique et mécanique des S-Cats.

R.U.S.T., Luca Blengino & Nesskain, Delcourt, 2015, 17€95 (série terminée en 3 tomes, 2 parus à ce jour)

Publicités

Fans de la vie impossible

fansdelavieimpossible.jpgFans de la vie impossible, c’est l’histoire de l’amitié et de l’amour qui lient trois adolescents, Mira, Sebby et Jeremy. Présenté de cette manière, cela peut paraître peu original, mais leurs états d’âme sont tellement bien décrits qu’on ressent les montagnes Russes de leurs sentiments.

Avec ces personnages on est loin des clichés habituels. Mira n’est pas une jeune fille canon, populaire et juste fan de mode ; Mira essaye d’apprivoiser sa dépression, ne maitrise pas les changements de son corps et se cache derrière ses vêtements excentriques repêchés dans des friperies. Sebby n’est pas un jeune badboy ténébreux et romantique qui se moque des règles et des lois ; Sebby est orphelin, homosexuel et à deux doigts de se retrouver à la rue parce qu’il ne peut pas juste être « normal ». Ces deux-là se rencontrent à l’hôpital psychiatrique et s’accrochent l’un à l’autre pour survivre. Et puis ils rencontrent Jeremy…

La vie impossible : peut-on survivre à cette bouleversante période de l’adolescence ? Pourtant, ils en sont fans.

Fans de la vie impossible, Kate Scelsa, Gallimard jeunesse, 2016, 15 €, à partir de 15 ans