Archives pour la catégorie Albums

Liberté

libertecouverture.jpgVoici un très bel album, qui a été un véritable coup de coeur pour moi. Il reprend tout simplement le fameux poème de Paul Eluard, Liberté, et le texte déjà puissant est porté très haut par le concept et les couleurs de l’album.

Sur mes cahiers d’écolier Sur mon pupitre et les arbres Sur le sable sur la neige J’écris ton nom

Au fil des pages que l’on tourne, du poème qui se déroule, l’illustration s’étoffe, se précise. Les pages sont découpées au laser et font apparaître petit à petit les éléments du décor. Les formes sont assez simples, épurées, et les couleurs sont chaudes et discrètes, laissant la force du texte nous envahir. C’est une expérience vraiment touchante.

A la fin du poème, vous pouvez dérouler les pages dans l’autre sens, et vous aurez accès à une partie documentaire sur le contexte de l’écriture du poème, la vie d’Eluard.

liberte

Liberté, Anouck Boirobert, Louis Rigaud, Paul Eluard, Flammarion, 2012, 16€50

Publicités

Le bateau de fortune

bateau-de-fortuneUne petite brise printanière, voire estivale,  souffle sur ce joli album qui nous parle de liberté, de plaisirs simples, de joies gratuites.

Une famille s’en va joyeusement passer une journée à la plage… Hélas, en arrivant on se rend compte que toutes les affaires ont été oubliées à la maison ! Qu’importe, la petite famille va s’amuser avec des bouts de bois, des algues… de petites choses trouvées sur place qui vont les combler le temps d’une journée. Ce bateau de fortune, construit avec les moyens du bord, nous entraîne très loin !

On en ressort tout guilleret et tout léger, notamment parce que les illustrations et les couleurs sont très douces.

Le Bateau de fortune, Olivier de Solminihac et Stéphane Poulin, éditions Sarbacane, 2015, 15€50, à partir de 4 ans

Comptines pour chanter le Far West

comptines-pour-chanter-le-far-westJ’ai (re)découvert avec beaucoup de plaisir ces chansons et comptines du Far West, qui nous parlent de cow boys et d’indiens.

Les interprétations sont vraiment entraînantes et bien enregistrées, ce qui n’est pas étonnant de la part de Didier Jeunesse qui propose un catalogue sonore de grande qualité.

Le livre est cartonné et illustré dans des tons ocres et chauds qui collent bien au thème. Pour être un peu tatillonne, je trouve dommage que le petit indien ait été illustré avec des cheveux courts.

Si vous aimez le banjo, foncez ! à écouter et ré-écouter en boucle dès un an !

Comptines pour chanter le Far West, Illustrations de Cécile Hudrisier, interprétations par Framix, Didier jeunesse, 2015, 12€90

Joséphine

jodephine-bakerVoici une biographie en album de la grande Joséphine Baker, sous-titrée « Joséphine Baker, la danse, la Résistance et les enfants ».

Des illustrations et un texte dynamiques, à l’image de cette grande dame ; un destin hors du commun … tous les ingrédients sont réunis pour captiver le lecteur, enfant ou grand d’ailleurs.

Vous n’aurez qu’une envie en refermant ce livre, celle d’aller voir des vidéos de Joséphine, et peut-être de vous renseigner un peu plus. En effet cette biographie peut sembler simplifiée, voire édulcorée, mais disons que cela fait une bonne entrée en matière, surtout pour les plus jeunes. Cet album est un excellent point de départ pour aborder des sujets plus complexes tels que le racisme, la Résistance, la lutte des Noirs pour la reconnaissance de leurs droits.

A partir de 8 ans.

Joséphine, Patricia Hruby Powell et Christian Robinson, Rue du Monde, 2015, 19€50

La mégalopole

megalopoleVoici aujourd’hui une petite perle, une belle trouvaille, un grand coup de cœur !

Cet album est à la fois original dans son format, très attrayant dans ses illustrations, et surtout le texte est simplement beau.

Il s’agit en fait d’un livre à dérouler (prévoir plus de trois mètres de long devant soi !), qui dévoile ses secrets petit à petit. L’image ne cesse de s’allonger alors que le texte défile au fur et à mesure. L’histoire raconte l’arrivée d’un étranger, un extra-terrestre, dans la mégalopole. L’accueil qui lui est réservé est extrêmement chaleureux, il deviendra carrément ambassadeur! Il y aurait beaucoup à dire sur les valeurs défendues.

Sur la quatrième de couverture, vous apprendrez que le dessin comporte 118 bâtiments, 17 espèces de fleurs, 454 fenêtres… et si vous vous amusiez à tous les retrouver ?

A se procurer de toute urgence, dès 5 ans (voire avant si l’enfant est soigneux) et jusqu’aux adultes qui aiment les beaux livres jeunesse.

La mégalopole, une histoire à lire à la verticale, Cléa Dieudonné, éditions L’agrume, 2015, 16€

Tangapico

tangapico

Tangapico, c’est l’histoire d’un garçon de 9 ans et de son inoubliable voyage à bord du Christo Valdès. Il laisse sa mère sur le quai du départ et retrouve son père sur le quai de l’arrivée, mais entre-temps il va parcourir des centaines de kilomètres sur un fleuve plein de surprises.

A chaque escale du bateau, il va rencontrer des personnes différentes, et leur laisser un peu de lui-même en échange d’autre chose. C’est un voyage initiatique qui va le modifier profondément.

L’histoire est déjà très puissante, mais la force des magnifiques dessins d’Alexandra Huard le porte encore un peu plus haut.

A partir de 6 ans

Tangapico, Didier Lévy et Alexandra Huard, Sarbacane, 2015, 15€50

Molly petite souris

molly-petite-sourisMolly la petite souris vient te raconter sa journée, et je crois bien qu’elle va te faire un bisou en se réveillant !

Ce livre fait partie d’une série chez Casterman, tous construits autour d’une petite bête en marionnette à doigt.

C’est idéal à partir de 1 an, le livre est cartonné et bien solide, l’histoire est simple mais elle interpelle l’enfant, bref tout est parfait. Il faudrait au moins une bébête dans la bibliothèque de chaque petit !

Molly petite souris, Klaarte Je Van De Put, Casterman, 2006, 5€95