Archives pour la catégorie BD jeunesse

Le grand méchant renard

grand-méchant-renardLe grand méchant renard a faim, il a très faim. Il mangerait bien une poule, une poule bien grasse !

Le seul problème, tout petit problème, c’est que le grand méchant renard n’est pas du tout… méchant ! Du coup il n’est pas très convaincant, et tout le monde se moque de lui. Certains essayent bien gentiment de l’aider, ce qui ne le rend que plus ridicule encore.

Plongez sans attendre dans cette histoire très drôle (pauvre renard, il faut toujours qu’on se moque de lui) et vous découvrirez si oui ou non il arrivera à grignoter sa poulette.

Pour prolonger l’aventure ou vous en donner un avant goût, c’est selon, rendez-vous sur cette page : http://www.editions-delcourt.fr/special/grandmechantrenard/turbomedia.php

vous y trouverez une histoire dont on est le héros, et vous pourrez guider cet attachant renard jusqu’à la poule de ses rêves.

A lire par toute la famille.

Le grand méchant renard, Benjamin Renner, Delcourt, 2015, 16€95

Publicités

Le château des étoiles tome 1

chateau-des-etoiles

Le château des étoiles est un beau projet, une aventure un peu folle. D’abord édité sous forme de journal en trois épisodes ce printemps, le voici qui débarque en bande dessinée. L’objet est magnifique, la couverture est toilée par endroits. Le dessin est doux et les couleurs évoquent de l’aquarelle.

Quant à l’histoire, c’est une Aventure, avec un grand A. Une époque (1869) qui favorise les rêves fous des scientifiques. Nos héros vont partir à la conquête de l’éther, car ils sont persuadés de son existence dans l’espace, et vont mettre au point un ethernef financé par le roi de Bavière. Le tout emberlificoté dans une intrigue politique car ce projet attise les convoitises…

Épique et envoûtant.

A partir de 10 ans.

Le château des étoiles tome 1, Alex Alice, Rue de Sèvre (la branche BD de l’école des loisirs), 2014, 13€50

Les Royaumes du Nord tome 1

royaumes-du-nordLes Royaumes du Nord, c’est avant tout une trilogie de romans écrits par Philip Pullman, une trilogie passionnante et judicieusement fantastique. Je dis judicieusement parce que l’univers dépeint n’est pas totalement imaginaire, il ressemble suffisamment au nôtre pour que l’on s’y projette facilement, tout en se gardant quelques ouvertures sur un monde grisant et pétillant.

La jeune Lyra va débuter, dans ce premier tome, son grand voyage en direction des Royaumes du Nord à la recherche d’enfants disparus. Armée d’un objet aussi magique que rare, et accompagnée de son Daemon, elle se lance dans l’aventure avec un enthousiasme qu’elle fait partager au lecteur. Nous aussi nous voudrions faire ce grand voyage, nous aussi nous voudrions un animal à nos côté qui ne nous quitte jamais et nous réconforte toujours, nous aussi nous voudrions poser des questions à un objet magique qui nous répondrait… et qui sait… découvrir un autre monde peut-être.

Tout cela est possible avec cette passionnante histoire, à portée de main soit en roman, soit en bande dessinée merveilleusement illustrée par Clément Oubrerie (que vous connaissez peut-être pour la série Aya de Yopougon) et fidèlement adaptée par Stéphane Melchior. L’ambiance du livre est bel et bien au rendez-vous, le caractère de Lyra donne un souffle époustouflant à l’ensemble, Clément Oubrerie a su lui donner vie sans la dompter.

Un seul regret : si vous optez pour l’option bande dessinée il faudra attendre pour lire la suite, le tome 1 vient juste de sortir…

A partir de 10 ans et sans limite d’âge !

Les Royaumes du Nord tome 1, Stéphane Melchior et Clément Oubrerie, Gallimard, 2014, 17€80

Trilogie de romans disponible en Folio ou en intégrale  (Gallimard), Philip Pullman.

Coeur de pierre

coeur-de-pierre

« L’enfant au cœur de pierre était né en décembre

et tous les médecins lors de l’auscultation

annoncèrent aux parents qu’ils ne pouvaient entendre

les battements de cœur de leur petit garçon.

C’est ainsi que tomba l’horrible diagnostic

on leur dit que leur fils ne sourirait jamais

qu’il n’aimerait personne et serait allergique

à tous les sentiments que les autres éprouvaient ;

qu’il serait tous les jours de très méchante humeur

qu’il avait une pierre à la place du cœur !

Le même jour d’hiver, à l’instant très précis

où l’enfant cœur de pierre poussait son premier cri

une petite fille vint au monde elle aussi,

elle ne cria pas, au contraire elle sourit… »

L’univers graphique est aussi beau à l’intérieur que la couverture ; le texte est, si c’est possible, de plus en plus émouvant au fil de l’album ; le troisième personnage encore plus attachant que les deux premiers… Je n’en dis pas plus, pas facile d’écrire derrière un texte comme ça !

Cœur de pierre, Séverine Gauthier (texte) et Jérémie Almanza (dessin), Delcourt, 2013, 9€95

Zita, la fille de l’espace tome 1

zita-fille-de-lespaceZita, la fille de l’espace est une production de Rue de Sèvre, l’éditeur de bandes dessinées de l’Ecole des Loisirs.

Je salue cette super histoire d’aventure, de science fiction, d’amitié… qui met en scène une héroïne très attachante. Et oui j’ai bien dit « une », parce que si au début il y a un petit garçon et une petite fille, c’est elle qui tient le rôle de l’intrépide. Son compagnon va se retrouver aspiré dans une faille spacio-temporelle, et ni une ni deux, elle va s’y engouffrer à sa suite pour le secourir.

Une histoire pleine de rebondissements et de rencontres, à lire pour les filles ET les garçons, dès 7 ans.

Zita, la fille de l’espace, Ben Hatke, Rue de Sèvre, 2013, 11€50 (tome 2 disponible, 2014)